Pour retrouver le début de cette article, c’est ici!

Voilà la suite, tant attendue, de nos aventures en Floride! Enjoy 😉

Mais nous, on a préféré mettre un bout de notre budget voyage à la découverte de la Floride. Et notre choix s’est porté vers la réserve naturelle des Everglades, au sud de la région. Destination incontournable et qui tranche complètement avec le côté bling bling de Miami. On y vient pour faire du Airboat à travers les marécages, observer les crocodiles et même en porter dans les bras!  C’est assez touristique au final mais suffisamment dépaysant pour servir de parenthèse à la trépidante vie de South Beach! On a bien aimé mais on aurait voulu voir plus de croco! La chaleur de la saison les tient à l’écart des sentiers de passage des visiteurs.

Miami et Everglades

Miami et Everglades

Miami et Everglades

miami_ever4

miami_ever5

miami_ever7

miami_ever8

miami_ever9


Peu avant notre départ, on a été faire un tour du côté de Downtown Miami. Un dimanche après-midi, la ville était absolument déserte! On se serait cru dans un film catastrophe, aucun magasin ouvert, personne dans les rues, vide, vide, vide! Le Centre de Miami n’est pas franchement ce qu’il  y a de plus intéressant à voir, ni de plus beau. C’est la qu’on se rend compte qu’il ne suffit pas de construire de grandes tours pour donner du charme à une ville! N’est pas New York qui veut!
Une balade agréable à faire (et gratuite!) consiste à prendre le metromover, metro aérien et gratuit, qui circule à travers le centre ville. Complètement découvert, le point de vue,à hauteur des immeubles, est original et très sympa!

miami_metro1

miami_metro2

miami_metro3

miami_metro4

miami_metro5

miami_metro6

 


Le seul point négatif (et personnel!) qu’on pourrait trouver à Miami, c’est la fréquence et les équipements de des moyens de transports. Les bus sont vieux, ne passent que toutes les 20 à 30 minutes en moyenne et n’affichent jamais le nom des stations. Aucun plan de la ligne n’est affiché à bord et les conducteurs ne sont pas des plus aimables (pour les deux bus que nous avons pris du moins). Le petit détail rigolo: Il n’y a pas de boutons pour demander l’arrêt à la station, il faut tirer une corde qui longe les fenêtres du bus pour actionner l’arrêt! Comme avant et pour le coup, ça tranche avec Miami!

Dans un prochain article, je vous parlerai de toutes nos petites découvertes culinaires à Miami!

%d blogueurs aiment cette page :