Colorado. Ca sonne comme un vieux western. On y respire le vent de l’Amérique, un souffle chaud, sec, qui s’engouffre entre les canyons de roches rouges et brulantes. Une vieille bobine de film en sépia perdue en plein milieu du continent Etats-Unis. Et puis il y a Denver, comme un mirage entre plaines et montagnes, une oasis de tours et d’avenues en enfilade, qui se dressent au milieu de rien. Sur le papier, rien de plus qu’une escale sur mon parcours, un stop-over en attendant la suite, et pourtant, j’étais loin d’imaginer à quel point j’allais être surpris par la ville.

Colorado. The name reminds me of an old western movie. We breathe the wind of America, a hot and dry wind, which rushes through the canyons of red and burning rocks. An old movie reel in sepia colors lost in the middle of the United-States continent. And then, there is Denver, like a mirage between plains and mountains, an oasis of high-rises and avenues everywhere which stand in the middle of nothing. On the paper, nothing else than a stop on my journey, and then, I was far from imagining how much I will be surprised by the city.

// UNION STATION //

Et dès l’arrivée. Union Station, la gare ferroviaire donne le ton : Refaite en 2014, le bâtiment art-déco est tout simplement somptueux. Aucun détail n’y est laissé au hasard et la décoration s’intègre parfaitement à l’architecture du lieu. Entre chic et esthétisme, Denver joue une carte que je ne lui soupçonnait pas, une très belle surprise à peine descendu du train !

And this from the arrival. Union Station, the train station says it all: Refurbished in 2014, the art-deco building is simply stunning. Not a single detail has been forgotten and the decoration perfectly fits in with the architecture of the place. Between chic and esthetic, Denver is playing a card that I didn’t know it has, a beautiful surprise just after getting of the train.

// LODO //

Les alentours de Union Station, dans le quartier très tendance de Lodo, ne déméritent pas. Malheureusement découvert bien trop tard lors de mon court séjour à Denver, Lodo a tout pour séduire : Petites rues piétonnes, street-art, commerces et restaurants, c’est le quartier jeune, branché et animé de la capitale du Colorado. Ne l’ayant découvert que la vieille de mon départ, je regrette vraiment de ne pas lui avoir consacré davantage de temps! Peu importe, ce ne sera qu’une raison de plus de revenir à Denver !

The neighborhood around Union Station, the very trendy Lodo, is not to be missed either. Sadly, I discovered Lodo the last night of my short stay in Denver and still the neighborhood has absolutely everything to seduce me: Little pedestrian streets, street-art, shops and restaurants, Lodo is the young and vibrant neighborhood of Colorado’s capital. I really regret not to have given Lodo more time, but at the end of the day, it’s another good reason to come back to Denver.

// DENVER BOTANIC GARDEN //

A une trentaine de minutes à pieds de Downtown, où se trouve le Warwick Denver où j’ai choisi de passer mes deux nuits, se trouve le Denver Botanic Garden. Situé au cœur de Cheesman Park, le jardin est à lui seul, une promenade à travers la faune et surtout la flore de cultures et de pays du monde entier. D’un jardin japonais entouré de ruisseaux, il suffit de quelques pas pour se retrouver au milieu d’une brousse africaine qui très vite laisse place aux plantes grasses et autres succulentes des déserts arides américains. Entre un millier de couleurs et de parfums, le Botanic Garden mérite, et de loin, de s’y aventurer !

Thirty minutes walk from Downtown where is located the Warwick Denver where I choose to spend my two nights in town in, is the Denver Botanic Garden. Located in the heart of Cheesman Park, the garden is, itself, a wandering across the fauna and especially flora of cultures and countries from all around the world. From a Japanese garden surrounded by streams, it only takes a couple of steps to be in the middle of an African bush which quickly becomes an arid American desert full of succulent. Between a thousand colors and perfumes, the Botanic Garden deserves, and not a little, to be discovered!

// HISTORICAL DENVER //

D’autant plus qu’il est situé proche des quartiers historiques de Center et Capitole Hill qui regorgent de maisons typiques de la région en briques rouges et auvent ! Un bel aperçu architectural de la vieille ville lorsque l’on arrive de Downtown.

And even more because the garden is located really close to the historical districts of Center and Capitol Hill which are full of typical houses of the region: Red bricks and porch! A beautiful way to discover the architectural differences between Downtown and the old town.

Avant de rentrer à l’hôtel, je passe rapidement par le capitole, symbole du pouvoir fédéral de la ville, le bâtiment est situé à 1 kilomètre au-dessus du niveau de la mer, donnant à Denver son fameux surnom de Mile High City.

Before coming back to the hotel, I made a quick stop by the capitol, symbol of the federal power of the city, the buiding is located one mile above the sea level which gave to Denver its handle of Mile High City.

// WARWICK HOTEL //

Entre Chicago et Denver, c’est à nouveau 18 heures de train qui s’enchainent. Il est bientôt 17h et je rentre à l’hôtel, épuisé mais très heureux d’avoir finalement décidé de m’arrêter à Denver. Une fois encore, j’ai fait confiance à Warwick pour le choix de mon hôtel. J’avais déjà été séduit par le Warwick Allerton lors de ma précédente escale en train, et tout comme à Chicago, le Warwick Denver m’a entièrement conquis.

Between Chicago and Denver, it’s another 18 hours of train ride. It’s nearly 5 in the afternoon and I am coming back to my hotel, tired but happy of eventually deciding to stop in Denver. And once again, I trusted Warwick Hotel for the choice of my hotel. I was already completely convinced by the Warwick Allerton during my previous train stop, and exactly like in Chicago, Warwick Denver entirely seduced me.

Ou dormir à Denver

Il y a une chose que j’aime tout particulièrement chez Warwick, c’est cette empreinte historique qui marque chaque hôtel du groupe. On y retrouve un fil rouge, une identité commune mais chaque établissement a son histoire directement ancrée à celle de la ville. J’ai notamment découvert que le Warwick Denver fut un temps, maison mère du très célèbre magazine Playboy !

There is one thing that I really appreciate about Warwick is this historical footprint that defines each hotel of the group. There’s always a red thread, a common identity but each establishment has a story directly linked to the story of the city. I, for instance, discovered that Warwick Denver used to be one of the building of the very famous magazine Playboy!

Ou dormir à Denver

Comme toujours, les chambres sont confortables et dans ce même état d’esprit qui représente si bien la maison : élégance et caractère. Une élégance qui se retrouve de la même façon dès l’entrée de l’hôtel, à la fois cosy et raffinée, avec un petit air de chalet de montagnes, comme un rappel à l’environnement géographique dans lequel se trouve Denver. Ce côté bois se retrouve aussi dans le restaurant de l’hôtel, le Randolph’s, où le petit déjeuner est à se damner : Smoothie maison, saumon fumé sur place, fruits frais tous les jours etc…, on ne peut pas demander mieux ! La salle donne de plus sur un très joli patio ombragé, l’endroit parfait pour prendre un petit cocktail en été !

Like every time I am staying at Warwick, the rooms are confortable and exactly in the same state of mind that represents each hotel of the group so well: Elegance and strong character. An elegance that is reflected at the first steps into the hotel, in the lobby, wich reminded me a little bit of a chalet, probably because of the mountains surrounding the city. This wooden influence is also to be found in the restaurant of the hotel, the Randolph’s, where the breakfast was to die for: Homemade smoothie, house smoked salmon, different fresh fruits everyday etc…what else to ask for? The room offers also a beautiful shadowed patio, the perfect place to have a little cocktail in summer.

Deux jours à Denver sont bien insuffisants pour en saisir la pleine mesure, la ville a une identité complexe, à mi-chemin entre est et ouest, entre grande métropole et ville de province, de partout se ressentent ces influences urbaines qui donnent son caractère à Denver, mais contrairement à New York ou à Chicago, il manque ici le monde, l’agitation, le fourmillement humain. Etant très citadin, c’est quelque chose qui m’a tout de suite frappé dès les premiers pas et j’aurais plaisir à y revenir d’ici quelques années pour y observer les changements, les mutations et l’effervescence qui, de toute évidence, se sera propagé partout dans la ville !

Two days in Denver were far from enough to really seize it’s dimension, the city has a complex identity, in an in-between of west and east, big metropolis and provincial town. From everwhere, I could feel the urban influences, which give to Denver it’s character, but compared to New York or Chicago, it misses the crowd, the agitation, the human swarming. Being a city dweller myself , it’s something that really caught my eyes at the moment I stepped into Denver and I already know that I would love to come back in a few years to see how it changed and to observe the mutations and the effervescence that, obviously, would have gained all the city!

Pour retrouver l’intégralité du road trip en train, c’est sur ce lien!

%d blogueurs aiment cette page :