Brighton Beach, retour dans les 60's - A On the Road
301
single,single-post,postid-301,single-format-standard,edgt-core-1.2,ajax_fade,page_not_loaded,,vigor-ver-2.0, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,side_menu_slide_with_content,width_370,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive

Brighton Beach, retour dans les 60’s

Brighton Beach

On a tendance à l’oublier mais derrière ses hauts buildings et son électricité ambiante , New York reste avant tout une ville entourée d’eau. L’Hudson à l’ouest, l’East River à l’est et par delà, l’océan, à perte de vue. Et en un peu moins d’une heure de Manhattan, tout au bout de la ligne B du métro, la station Brighton Beach s’ouvre, inattendue, sur les rives de l’Océan Atlantique.

C’est dans le quartier de Little Odessa, aussi surnommé Little Russia, que le métro termine sa course. Presque figée dans le passé,  Little Russia arbore fièrement les couleurs de sa population locale. Les échoppes ont perdu de leur éclat,  un peu comme de vieilles photos, mais le charme du passé, lui n’a pas disparu.

Et lorsque l’on quitte l’artère principale pour faire cap à l’est, l’appel de l’air marin nous transporte. La sable à perte de vue, l’océan infini. Quelques pas sur la promenade en bois suffisent pour se retrouver, aussitôt, plongé dans les sixties. Ton sépia, restaurant d’une autre époque, Brighton Beach, c’est encore un autre New York…

Sur le ponton de bois, assis sur les bancs face à l’océan, les scènes de vie se succèdent et ne se ressemblent pas. Les anciens discutent du bon vieux temps, les plus jeunes se perdent à imaginer un avenir plus doux, ce couple d’amoureux se retrouve chaque samedi sur la promenade en se rappelant leur plus beaux souvenirs alors que le rire des enfants résonnent au loin.

Brighton Beach nous transporte, ailleurs, mais surtout avant, pour un voyage qui ne laisse pas indifférent…

Brighton Beach

IMG_6723

 

Alex
alex.zouaghi@yahoo.fr

Parisian of heart, recently Londoner and former New-Yorker, Alex, 28, teacher by day and passionate blogger and photographer the rest of the time, has developed a strong interest for travels and adventures since he decided to move to Beijing in 2011. Always ready to go back on the road, Alex is more than decided to hump on new adventures that will lead him all around the world!

7 Comments
  • Je ne savais même pas qu’il y avait une plage, et on peut s’y baigner ?

    26 mai 2015 at 9:30
  • Hello Mr Swaggy, c’est marrant, j’ai récemment visité la NY Public Library et Brighton Beach est ma prochaine destination 😉
    Merci pour le tip sur Manhattan Bridge (car le Brooklyn Bridge est impraticable à partir de 10am).

    26 mai 2015 at 10:50
    • Hello East Side Pigeon!
      Je suis bien d’accord avec toi concernant le Brooklyn Bridge, difficile d’y avoir un petit moment rien qu’à soi! Par contre la vue reste quand même plus jolie selon moi!
      Je testerai bientôt le Williamsburg Bridge 😉
      On aurait presque pu se croiser à la bibliothèque et Brighton Beach! Ces endroits sont exceptionnels!
      Est-ce que tu es déjà rentrée dans la grande salle?

      27 mai 2015 at 1:26
      • Malheureusement, elle était encore fermée aussi… Je ne désespère pas d’y aller pour écrire, un jour.
        J’ai testé le Williamsburg Bridge un WE, la vue est moins belle c’est sur, mais la balade fut agréable, avec beaucoup de locaux.
        A bientôt pour d’autres aventures alors 😉

        28 mai 2015 at 8:21
  • Sophie
    Répondre

    Bonjour Alexandre,

    Je viens de découvrir ton blog grâce à la rubrique consacrée à la vie d’expatrié du blog Les petites joies de la vie londonienne.
    J’avoue que ton témoignage donne réellement envie de se lancer dans l’aventure mais comme tu l’as fait comprendre, cela ne se réalise pas en un claquement de doigts.

    En tant que prof, penses-tu qu’il y a beaucoup d’opportunités qui sont possible pour s’évader un peu de la France et découvrir d’autres choses ?

    Merci d’avance 🙂 !

    28 mai 2015 at 5:07

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :