Sur les hauteurs du Travestere…

Et quand alors, le soleil se couche, de ses couleurs si familières, il y a ses oranges teintés de reflets d’ocre, ses roses pâles qui lentement se perdent dans un dernier éclat de jaune d’or. Il y a ces bleus que je vois s’en aller derrière de lointaines montagnes de neige. Et il y a toutes les autres, celles qu’on ne voit pas, mais qui se glissent dans un reflet subite, une ombre qui s’échappe. Ces couleurs sont autant de secondes qui glissent à travers mes doigts comme un million de grains de sable. Ce sont des souvenirs, des étapes, des vies qui reviennent briller une dernière fois. Alors que se succèdent les passants, je reste ici, moi le promeneur attentif, à regarder s’envoler les oiseaux. Qu’ils m’emportent loin dans leurs exploits de demain, vers ces lieux où j’attendrai la rencontre, le voyage, où je retrouverai mes souvenirs, à la lumière d’un orange en hiver…

20 février 2016.

Travestere

Travestere

Que voir à Rome

Week end à Rome

Week end à Rome

Week end à Rome

Week end à Rome

Week end à Rome

Que faire à Rome

Week end à Rome

Week end à Rome

Quelques jours à Rome

Travestere

 

%d blogueurs aiment cette page :